mardi, février 19

Cuisine couscous bœuf et légumes : la recette marocaine pour un plat complet

Le couscous (ou couscous) est le plat vedette de la gastronomie marocaine. Son nom vient du berbère et signifie  » arrondi « , en référence à la forme de la semoule de blé, son ingrédient principal. Il est généralement consommé avec des légumes ou de l’agneau, mais il peut être servi avec n’importe quel type d’accompagnement.

Cette version, qui comprend du veau et des légumes, est présentée comme un plat très complet et sain. Ce n’est pas difficile à faire, mais cela prend un peu de temps, environ une heure. L’astuce est de cuire plus que ce que vous allez manger pendant la journée et de congeler ce qu’il reste. Ça tient bon et fera une bonne assiette savoureuse pour un autre jour !

 

Ingrédients de la recette couscous boeuf

  • Nombre de pièces : 5
  • 500 g de cubes de veau en dés
  • 2,5 gros oignons
  • 5 tomates
  • 8 carottes moyennes
  • 2,5 courgettes
  • 5 Brindilles de coriandre
  • 5 cuillères à soupe de curry
  • 2,5 Poignée de raisins secs
  • 2,5 tasses de couscous
  • 5 cuillères à soupe de beurre
  • sel et huile

Préparation couscous boeuf

Cuire le veau dans une casserole avec les raisins secs et 1/2 litre d’eau pendant 30 minutes à feu moyen. Ajouter les légumes, les épices et le sel et laisser reposer 30 minutes à feu doux et à couvert.

Mettre une tasse d’eau à bouillir et retirer du feu. Ajouter la même quantité de couscous et remuer. Remettre sur le feu pendant 2 minutes avec un peu de beurre ou d’huile et laisser reposer pendant 3 minutes. Séparer les grains à la fourchette.

Servir le couscous sur une grande assiette parsemée d’un peu de persil haché et d’huile et au milieu la viande avec les légumes.

4 erreurs courantes lors de la fabrication du couscous

Petits trucs qui peuvent vous aider à mieux cuisiner ces fameuses pâtes marocaines. Le couscous est fabriqué avec de la semoule de blé dur, son histoire remonte au XXe siècle et il a été un aliment de subsistance dans de nombreux pays d’Afrique du Nord, tels que le Maroc, l’Algérie et la Mauritanie. L’origine de ces pâtes remonte aux Berbères, un groupe de groupes ethniques qui peuplaient l’Europe du Nord.

Le défaut d’utiliser : la bonne proportion d’eau

La plupart d’entre nous tiennent compte de la proportion d’eau lors de la fabrication du riz, mais avec les pâtes, nous ne mesurons pas autant. Cependant, ce n’est pas la même chose de cuire des spaghettis ou des macaronis plus épais que le couscous, qui sont de très petits grains de semoule.

Ajouter le couscous à l’avance.

Lorsque l’eau n’a pas encore commencé à bouillir, attendez qu’elle bouille et comptez le temps. La pâte de couscous est précuite, ce qui signifie qu’elle est prête à être ajoutée à l’eau bouillante et cuite très rapidement. Si vous ajoutez du couscous à l’eau chaude même s’il ne bout pas, il va cuire, cela peut prendre 8 ou 9 minutes au lieu de 5 minutes, mais il va cuire.

Ne le laissez pas se tenir debout

En relation avec la section précédente, ces petits granules ont besoin de quelques minutes pour acquérir la texture appropriée. S’ils ne se reposent pas, ils peuvent paraître croquants ou durs au toucher. Quand je dis repos, je veux dire le temps que vous les mettez dans la casserole avec de l’eau bouillante, éteignez le feu et laissez-les quelques minutes.

Ne lâchez pas le couscous avec une fourchette.

Le couscous est si petit qu’il a tendance à coller ensemble. Lorsque vous cuisinez, essayez de ne pas trop remuer. Une fois cuite, laissez-le reposer pendant environ 5 minutes et utilisez une fourchette pour le libérer sans l’écraser. De cette façon, il sera lâche à l’heure du déjeuner et non pas sous forme collante.